Loïc Le Meur a présenté hier, le mardi 9 décembre 2008, la 5ème édition de l’événement Le Web’08 regroupant les grands acteurs du web y compris Google, Microsoft, MySpace et même Facebook.

Le créateur de Seesmic, la plateforme de micro-vlogging (micro-blogging par vidéo), s’investit toujours dans un contexte rendu difficile par la crise mondiale.

Vidéo du Web08 par PresseCitron

Le Panda remercie Eric Dupin pour la prise d’ambiance d’avant le mot d’ouverture de Loïc et Géraldine Le Meur :

Suppression d’effectifs

-15% des effectifs de la Silicon Valley et une diminution notable des levées de fonds pour les start-up soit plus de 75.000 licenciements depuis fin août.

De même des firmes comme Yahoo, Ebay ou LinkedIn ont annoncé la suppression de 10% des effectifs.

Un des axes permettant au web de sortir de la crise : la publicité

Alors que la croissance mondiale tend à baisser de 4,3% selon Zenith Optimedia (source : Mediapost.com), les investissements publicitaires sur Internet continuent leur croissance en France : +38% au premier semestre 2008 (Source : IAB).

Progressions des secteurs leaders - Internet
Progressions des secteurs leaders – Internet (IAB)

Part de marché - Internet
Part de marché – Internet (IAB)

Loïc Le Meur précise que l’éclatement de la bulel internet aura servi de leçon aux entrepreneurs du web qui s’adaptent de plus en plus vite.

PriceMinister a souligné à ce sujet que c’était le « bon moment pour monter sa boîte car il y a moins de concurrents« .

Les réseaux sociaux et les « entreprenautes » ayant des projets au modèle économique non viables sont cependant destinés à disparaître sur le court terme.

A ce sujet, je vous invite à consulter l’article sur les estimations de publicité dans le Social Media pour les années à venir. Les budgets sont déjà moins importants même si Facebook compte de plus en plus d’inscrits (6 millions en France).

Modèle économique « Freemium »

On notera aussi que pour cette édition du Web’08, les start-up revendiquent le modèle « Freemium » soit la contraction de Free + Premium à propos du modèle économique des entrepreneurs qui proposent des services gratuits qu’ils peuvent commercialiser de façon plus complète avec une plus forte valeur ajoutée.

Eric Besson au Web08

A noter aussi pour cet événement que Eric Besson, le secrétaire d’Etat au numérique français, a inauguré ce mercredi matin la deuxième journée du Web08.

« le statut fiscal et juridique français favorable aux start-up
(…)
Deux points sont importants pour le développement du numérique français: d’une part, le bouclier fiscal, qui stipule que quelqu’un qui gagne de l’argent ne doit pas payer plus de 50% de taxes sur ce qu’il gagne. D’autre part, ceux qui paient l’impôt sur la fortune peuvent être exonérés s’ils investissent dans des start-up ».

Plus d’info sur Eric Besson au Web08 sur 20 minutes

Author

Write A Comment