SEO toolkit par Microsoft

Un outil qui dresse un bilan complet de votre site et qui ne soit pas estampillé « Google » ? Ca existe oui… chez Microsoft. Il s’agit d’une extension IIS qui s’appelle SEO Toolkit.
Il crawle et présente un rapport de vos sites.

Si vous connaissez Xenu, imaginez un crawler similaire avec plus de fonctionnalités dont l’analyse de votre site en termes de SEO.

Pour ceux qui sont pressés, je vous laisse découvrir le tout en vidéo :

 

Les Fonctionnalités du SEO toolkit :

Patrick en liste déjà une bonne partie sur Adifco : outils SEO de Microsoft : Toolkit mais dites-vous que vous pourrez simplement analyser les pages de votre site, les titres en doubles, les erreurs HTML, les 404, les ancres de liens, les mauvaises redirections etc. + sitemap + le fichier robots.txt :
screenshot SEO toolkit

 

Installation du Microsoft SEO Toolkit pour IIS 7

Le SEO toolkit s’installe sous Windows avec IIS version 7 (eh non ! Impossible de l’installer pour des versions antérieures à la 7…). Après l’avoir testé sur Vista et Windows 7, il fonctionne sans problème.

Passer par la Microsoft Web Platform Installer et de suivre l’installation dont voici quelques aperçus :

screenshot SEO toolkit

 

Comment ouvrir le SEO toolkit de Microsoft ?

Une fois installé, vous vous demandez certainement comment ouvrir IIS 7 et comment vous servir de l’outil SEO intégré ?
Vous le trouverez dans les Outils d’administration, eux-même disponibles dans le Panneau de configuration et en switchant des grandes aux petites icônes (ou encore en passant à l’Affichage classique selon votre version de Windows).
Sinon n’hésitez pas à vous servir de la barre de recherche intégrée à la barre Démarrer de Windows (selon votre version de Windows une fois encore)

Voici les screenshots sous Windows 7 :

 

Prise en main – Didacticiel SEO toolkit :

Cet outil n’est pas nouveau il existe depuis quelques temps déjà mais on en parle trop peu. Il existe même des tutos de prise en main de SEO toolkit déjà très bien fait en anglais dont celui de ScootGu qui date d’un an.

 

Pratique pour les référenceurs et les développeurs

On apprécie la rapidité du crawl et la facilité à exploiter les rapports avec un détail possible page par page !
On peut exporter en CSV et aussi choisir les résultats qu’on veut exploiter grâce à l’outil QUERY permettant de faire des requêtes spécifiques des données à afficher depuis le rapport.

Merci à Thierry de m’avoir présenté l’outil !

PS : L’illustration de ce billet est le rapport SEO du site tesco.com, une marque de grands magasins / épicerie.

12 réponses sur “SEO toolkit par Microsoft”

  1. Mais c’est super facile 😉 Il faut juste un peu de patience, et vu le résultat tu ne seras pas déçu. J’attends vos avis sur cet outil que je trouve vraiment pratique. D’ailleurs un truc sympa : vous avez une page indexée que vous ne souhaitiez pas indexer… Impossible de retrouver où elle est maillée ? L’outil vous le dira ! 🙂

  2. Un logiciel qui pour une fois, sort de chez microsoft et à l’air intéressant, je vais le tester, car effectivement, j’utilise souvent Xenu et les options en plus ne sont pas négligeable ! Loin de la.

  3. Super outil, merci Audrey! Je teste de suite l’installation sous Virtualbox pour nos compères sous linux et pas le vilain windows

  4. Vraiment excellent. Les possibilités de filtrage sont énormes !
    Petite remarque: Il semblerait que ce soft ouvre le port 80 (IIS…), ca peut-entrainer des bugs avec WAMP par exemple.
    Merci Audrey !

  5. En effet, cela dépend des besoins mais pour toute l’analyse technique c’est fort pratique. Par exemple, rechercher quelles sont les pages qui font des liens sans nofollow vers des pages que l’on ne veut pas voir indexées. Sur des quantités importantes de code, ce genre d’outil est pratique et fait gagner du temps.
    De plus, le crawl est souvent plus rapide. L’analyse du code source est plus détaillée et téléchargé en local.
    L’outil SEO toolkit de Microsoft permet aussi de faire du requêtage personnalisé et de réaliser un export en fichier plat type CSV/excel et à la différence de Xénu vous n’exportez que ce qui vous est réellement utile.
    Bons tests !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *