Nom de domaine et hébergement multi domaines sur OVH

Ce topic pourrait aussi d’appeler Comment économiser un hébergement en utilisant l’option multi domaine d’un hébergement OVH » ou encore « Faire pointer un nouveau nom de domaine sur un hébergement existant avec l’option multi domaine d’OVH »…

Imaginez que vous ayez réservé un nom de domaine de préférence chez OVH mais cela fonctionne aussi pour d’autres registrars la procédure est juste plus compliquée….

Ce nom de domaine est destiné à héberger un petit site et vous ne voyez pas l’intérêt de racheter un hébergement supplémentaire (mutualisé dans ce cas précis) pour celui-ci.

 

L’option Multi domaines OVH

Eh bien sachez que si vous possédez déjà un hébergement chez OVH où il vous reste « de la place », vous pouvez utiliser cet hébergement pour votre nouveau nom de domaine, à condition que l’hébergement dispose de l’option multi domaines.

La procédure est assez simple comme le montre le guide multi domaines d’OVH, tout est faisable par le manager d’OVH, il suffit jsute au préalable d’aller sur le FTP de votre hébergement pour y créer le dossier où se trouvera votre site.

 

Tutorial multi domaines

Cependant, chacun ayant des conditions bien particulières, un guide plus détaillé et pas à pas peut s’avérer utile.
Ainsi, Enycu a rédigé un super tuto sur l’option multidomaines que vous trouverez sur les forums d’OVH.

 

Conséquences SEO ?

Bien souvent pour ce genre de site, c’est surtout une question d’utilité et d’économie, l’aspect SEO pour ce nouveau nom de domaine n’est peut-être pas votre priorité.

Cependant pour ceux qui se pose la question, dans le manager, lors de la réalisation de liaison entre le nom de domaine et le dossier de votre hébergement vous pouvez choisir l’IP utilisée (IP française notamment).

On peut ainsi imaginer qu’en dehors du fait qu’il vaut toujours mieux identifier le proche voisinage des sites hébergés sur un serveur, l’impact sera moindre.
On évitera cependant de partager l’hébergement d’un site spammeur ou qui a déjà subi les foudres (pénalités ou filtres) de Mr Google.

 

Base de données et multi domaines

Pour info, vous pouvez même utiliser la base de données de votre hébergement avec le nouveau nom de domaine. Je vous conseille toutefois pour ne pas vous mélanger avec la base de données existante de l’hébergement, de recréer une nouvelle base de données (si votre compte vous le permet).

 

Conclusion

C’est un bon moyen de rentabiliser l’achat d’un hébergement. N’oubliez pas cependant de jauger le trafic que vous aurez. Vous pouvez d’ailleurs choisir de séparer les logs serveurs du nom de domaine principal rattaché à votre hébergement et de votre second nom de domaine.

A vous les mini-sites pour pas cher ! (Attention hein, les sites satellites c’est le mal :))
Bons tests !

N’hésitez pas à poster vos retours d’expérience sur le sujet.

Valider un site avec Google Analytics sur les Webmaster Tools

Hier, en ajoutant un nouveau site à mon compte Google Webmaster Tools, je me suis rendue compte que de nouvelles fonctionnalités étaient apparues, il s’agissait d’autres méthodes de validation permettant de prouver que vous êtes bien le propriétaire d’un site.

Non content d’avoir enrichi le partage d’informations collectés par Google dans les SERPs, entre taux de clics, impressions et positions des pages et les infos collectées par Googlebot lors de son passage sur votre site, Google élargit encore le service aux Webmasters.

En effet, en plus de la validation par le biais d’une balise META
balise-META

et d’un fichier à uploader à la racine de votre site,
fichier-validation

vous pouvez maintenant, ajouter un nouvel enregistrement DNS
dns-champ-txt

et associer votre compte Google Webmaster Tools avec un compte Google Analytics.

Ces 2 dernières options sont nouvelles mais nécessitent cependant des prérequis tels que :

  • – pouvoir accéder au panel d’édition des enregistrements DNS (généralement réservé à ceux qui gère l’administration de leurs noms de domaines)
  • – avoir déjà utilisé et marqué vos pages web avec un tag Google Analytics avec un tag asynchrone.

Ces éléments sont déjà expliqués en détail sur la page d’aide Google à propos de la validation de site.

La méthode de validation par ajout d’enregistrement DNS est un peu plus ancienne outre Atlantique.

Guide Adwords en 65 points

Aurélien nous présente cette semaine un nouveau site sur le thème « FAQ des liens sponsorisés » dont Florian Marlin est le principal rédacteur.

Si vous connaissez déjà la communauté OSEOX, vous apprécierez la précision et concision de la FAQ qui vient de sortir.
Pour les consultants, vous y trouverez des réponses aux redondantes interrogations de vos clients comme « Le référencement c’est gratuit, pourquoi payer pour des liens sponsorisés ? »

Voici la présentation qu’Aurélien a bien voulu nous préparer à propos de ce guide Adwords :

Que vous débutiez en achats de mots clés avec Adwords. En quelques années les liens sponsorisés sont devenus un canal de prospection incontournable pour de nombreux e-commerçants en France et dans le monde.
Il s’agit d’un moyen rapide pour générer du chiffre d’affaires rapidement. Attention je ne parle de rentabilité, pour cela il faut être déjà plus doué…

Lorsque l’on commence à travailler sur un nouveau canal de prospection, il faut d’abord suffisamment bien appréhender les bases avant d’être performant.
Le site Faq Liens Sponsorisés lancé aujourd’hui par Oseox.fr se propose de vous accompagner dans l’apprentissage de ces bases.

Il s’agit d’une formation rapide à Google Adwords et aux liens sponsorisés en 65 questions réponses. La forme d’une FAQ permet une lecture non rebarbative, simple et rapide.
Bien sur, il faudra par la suite aller plus loin.

Un site similaire avait été lancé l’année dernière mais dédié au référencement naturel.

Pour finir, voici 3 exemples de questions traitées :

  • Comment empêcher une page d’être indexée ?
  • Comment connaître le nombre de pages de son site indexées par Google ?
  • Comment savoir quand les robots des moteurs de recherche passent sur son site ?

Bonne lecture et apprentissage.

Dommage que les 65 questions listées sur la droite soient plus longues que la plupart des articles, hop il faut un menu déroulant à cette page ! 😀
Merci pour cette référence que je m’empresse de placer dans mes bookmarks.

SEO toolkit par Microsoft

Un outil qui dresse un bilan complet de votre site et qui ne soit pas estampillé « Google » ? Ca existe oui… chez Microsoft. Il s’agit d’une extension IIS qui s’appelle SEO Toolkit.
Il crawle et présente un rapport de vos sites.

Si vous connaissez Xenu, imaginez un crawler similaire avec plus de fonctionnalités dont l’analyse de votre site en termes de SEO.

Pour ceux qui sont pressés, je vous laisse découvrir le tout en vidéo :

 

Les Fonctionnalités du SEO toolkit :

Patrick en liste déjà une bonne partie sur Adifco : outils SEO de Microsoft : Toolkit mais dites-vous que vous pourrez simplement analyser les pages de votre site, les titres en doubles, les erreurs HTML, les 404, les ancres de liens, les mauvaises redirections etc. + sitemap + le fichier robots.txt :
screenshot SEO toolkit

 

Installation du Microsoft SEO Toolkit pour IIS 7

Le SEO toolkit s’installe sous Windows avec IIS version 7 (eh non ! Impossible de l’installer pour des versions antérieures à la 7…). Après l’avoir testé sur Vista et Windows 7, il fonctionne sans problème.

Passer par la Microsoft Web Platform Installer et de suivre l’installation dont voici quelques aperçus :

screenshot SEO toolkit

 

Comment ouvrir le SEO toolkit de Microsoft ?

Une fois installé, vous vous demandez certainement comment ouvrir IIS 7 et comment vous servir de l’outil SEO intégré ?
Vous le trouverez dans les Outils d’administration, eux-même disponibles dans le Panneau de configuration et en switchant des grandes aux petites icônes (ou encore en passant à l’Affichage classique selon votre version de Windows).
Sinon n’hésitez pas à vous servir de la barre de recherche intégrée à la barre Démarrer de Windows (selon votre version de Windows une fois encore)

Voici les screenshots sous Windows 7 :

 

Prise en main – Didacticiel SEO toolkit :

Cet outil n’est pas nouveau il existe depuis quelques temps déjà mais on en parle trop peu. Il existe même des tutos de prise en main de SEO toolkit déjà très bien fait en anglais dont celui de ScootGu qui date d’un an.

 

Pratique pour les référenceurs et les développeurs

On apprécie la rapidité du crawl et la facilité à exploiter les rapports avec un détail possible page par page !
On peut exporter en CSV et aussi choisir les résultats qu’on veut exploiter grâce à l’outil QUERY permettant de faire des requêtes spécifiques des données à afficher depuis le rapport.

Merci à Thierry de m’avoir présenté l’outil !

PS : L’illustration de ce billet est le rapport SEO du site tesco.com, une marque de grands magasins / épicerie.

Qui se positionne sur les nombres ?

Comme promis voici la suite des classements Google.fr mais après les Lettres de l’alphabet, voici les nombres ! Enjoy 🙂

nombres-123

Rappel : Rapport du 7 juil 2010, Google.fr

  • chiffre 0 :
    1 – le site du zero !
    2 – suivi de encore un résultat du site du zéro non indenté !
    3 – le « zéro » par Wikipedia
  • chiffre 1 :
    1 – TF1
    2 – suivi de Europe 1
  • chiffre 2 :
    1 – France2
    2 – site de rencontre be2
    3 – jeux.france2.fr
    4 – le « 2 avril », jour de l’année par Wikipedia
  • chiffre 3 :
    1 – www.3suisses.fr
    2 – France3
    3 – Plus Belle La Vie sur France 3
    4 – Université Sorbonne Nouvelle Paris3 (univ-paris3.fr)
  • chiffre 4 :
    1 – 4% Immobilier (4immobilier.tm.fr)
    2 – France 4
    3 – le « 4 octobre », jour de l’année par Wikipedia
  • chiffre 5 :
    1 – France 5
    2 – C Dans L’Air par France 5 (non indenté)
    3 – 5 le nombre par Wikipedia
  • chiffre 6 :
    1 – M6
    2 – le « 6 juin », jour de l’année par Wikipedia
  • chiffre 7 :
    1 – 7 le nombre par Wikipedia
    2 – ARTE+7 (plus7.arte.tv)
  • chiffre 8 :
    1 – Direct8
    2 – 8 le nombre par Wikipedia
  • chiffre 9 : (SFR achète le chiffre 9 en Adwords)
    1 – SFR – Neuf Cegetel
  • chiffre 10 :
    1 – le10sport.com
    2 – cg-aube.com site officiel de l’Aube
    3 – le « 10 avril », jour de l’année par Wikipedia

et on va s’arrêter à 10 car c’est déjà pas mal 🙂

En revanche quelques cas particuliers :

  • 12 : NRJ12
  • 13 : cg13.fr
  • 22 : cg22.fr
  • 17 : virgin17
  • 18 : Secteur 18, jeu de pompier virtuel
  • 20 : 20 minutes
  • 24 : au milieu des résultats on trouve la fox avec des liens directement sous le résultat redirigeant vers les épisodes de la série 24h (mais celle-ci n’est pas accessible depuis Paris, France)
  • 25 : 25  décembre – Wikipédia
  • 30 : 30millionsdamis.fr
  • 42 : La grande question sur la vie, l’univers et le reste – Wikipédia
  • 50 : les50cm3.com
  • 51 : 1 – Pastis51.fr (hips ! 🙂 ), 2 – marne.fr puis 3 – Zone 51 – Wikipédia
  • 60 : 60millions-mag.com
  • 64 : 64.eu, boutique en ligne de la marque 64, Pays Basque
  • 67 : Google Images du Bas-Rhin
  • 69 : 1 – Position 69 – Wikipédia … puis en 6ème position : rue89.com/rue69
  • 75 : 75.tv une société de production
  • 80 : Flash 80 : Les succès musicaux des années 80
  • 89 : Rue89
  • 90 : 90BPM Magazine des Nouvelles Tendances Urbaines
  • 96 : 96,9 CKOI (radio de Montréal)
  • 98 : 1 – Windows 98, 2 – Wikipédia, + résultat indenté : France 98 – Wikipédia
  • 99 : 99  francs (2007) – AlloCiné
  • 100 : 100%radio (centpourcentradio.com)
  • 101 : velo101.com (super déçue je m’attendais à trouver les 101 Dalmatiens !! 🙂 )
  • 104 : lieu de création et de production artistique (104.fr)
  • 204, 304 : club-204-304.com (Peugeot)
  • 400 : LES 400 COUPS – cinémas – Angers (les400coups.org)
  • 404 : Erreur HTTP 404 – Wikipédia suivi du club Peugeot 404

je vous passe les erreurs serveur (503 etc.)

  • 500 : 500.fiat.fr
  • 1000 : 1000films
  • 1001 : 1001france.com.fr (annuaire)

étonnants :

  • 000 : 10000recettes.com
  • 000000 : colorcombos.com/000000-hex-color

Analyse des positions

Comme on s’y attendait, on retrouve les chiffres dans toutes leurs utilisations mais surtout : les noms de domaine ou les marques avec des numéros, les chaînes de télévision et les départements (parfois aussi les numéros en tant que référence d’un matériel, ex : Orange 700). Passé le cap des 10 000 on passe aux codes postaux.

Je ne pense pas faire le classement des caractères spéciaux vu qu’ils sont parfois utilisés dans les commandes Google. Mais si vous avez un cas concret intéressant ou fun, n’hésitez pas à le partager, je l’ajouterai ici.